Introduction


usain-bolt

Dans l'Antiquité, le but des Jeux Olympiques n'était pas de battre des records mais de se préparer au combat. Or, aujourd'hui, à toujours vouloir battre les records sportifs, d'ici quelques années les limites vont certainement être atteintes.


En effet, les performances sportives sont en train d'atteindre un plateau physiologique. Selon l'Institut National du Sport, de l'Expertise et de la Performance (INSEP), les athlètes ont atteint 99% de leur potentiel dans les limites naturelles de la physiologie humaine. Il y a même une citation de J.F Toussaint, directeur de l'IRMES (Institut de Recherche Biomédicale et d’Epidémiologie du Sport) qui dit «Il faudra oublier la fameuse devise olympique «Plus vite, plus haut, plus fort.» et la remplacer par «Aussi vite, aussi haut, aussi fort.».»

Aux vues des records sportifs constamment repoussés nous pouvons alors nous interroger: cette recherche est-elle sans conséquence néfaste pour les sportifs de haut niveau?

Dans une première partie nous verrons quelques raisons qui justifient l'accroissement des performances des sportifs de haut niveau, ensuite nous montrerons que ces records toujours repoussés ne sont pas sans motivation de la part du sportif, notamment à travers l'évolution fulgurante de la médiatisation, l'argent et également les guerres internationales ou mondiales. Pour finir, nous remarquerons qu'il peut en résulter des conséquences non seulement physiques mais aussi morales.


Nous vous souhaitons une très bonne visite !